Le 29 septembre dernier, l’HAS a rendu public sa mise a jour des recommandations sur la prise en charge du « syndrome du bébé secoué ou traumatisme crânien non accidentel par secouement »

Rappel de la définition par l’HAS : Le syndrome du bébé secoué (SBS) est un sous-ensemble des traumatismes crâniens infligés ou traumatismes crâniens non accidentels (TCNA), dans lequel c’est le secouement, seul ou associé à un impact, qui provoque le traumatisme crânio-cérébral. Les secousses en cause sont toujours violentes, produites le plus souvent par une saisie manuelle du thorax du bébé sous les aisselles. Les décélérations brutales antéro-postérieures de la tête sont responsables d’un ballottement du cerveau dans la boîte crânienne et de l’arrachement des veines ponts situées à la convexité. Il survient la plupart du temps chez un nourrisson de moins de 1 an et dans 2/3 des cas de moins de 6 mois.

Plus d’information sur  :

https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2794425/fr/syndrome-du-bebe-secoue-ou-traumatisme-cranien-non-accidentel-par-secouement

http://www.association-tatianadefensedesdroitsdelenfant.com

http://syndromedubebesecoue.com

 

SYNDROME DU BEBE SECOUE