J-B Faudeux, Osteopathe, Le Havre

  
L’ostéopathie se définit comme une thérapie manuelle, s’intéressant aux troubles fonctionnels du corps humain.
L’ostéopathe établit un diagnostic ostéopathique, par différents tests de mobilité, tant au niveau articulaire (vertébral ou périphérique) qu’au niveau viscéral ou crânien, il évalue l’état des différents systèmes du corps humain.
Il ne s’intéresse donc pas simplement à un symptôme ou à une maladie, mais considère le patient comme un tout devant être appréhendé dans son ensemble.
Tel que publié en 1963 par l’American Osteopathic Association, certains principes de base se sont développés en ostéopathie depuis ses origines à la fin du 19ème siècle :
1. Le corps humain est une unité fonctionnelle où structure et fonction sont en interdépendance mutuelle et réciproque.
2. Face à une agression, l’organisme tend à réagir et à s’autoguérir par l’utilisation de systèmes complexes en équilibre.
3. L’intégrité fonctionnelle des systèmes de l’organisme dépend de l’apport sanguin et nerveux.
4. L’importance du système musculo-squelettique dépasse largement dans l’organisme son rôle de structure de soutien. 
L’ostéopathie est :
  
  • Un Art , car c’est une thérapeutique manuelle qui repose sur des compétences spécifiques approfondies du corps humain, et nécessite un toucher précis, minutieux, exact, et toujours dosé suivant les patients et la pathologie à traiter.
  • Une Philosophie , parce qu’elle s’intéresse à l’homme dans sa globalité. Ce n’est pas tant le symptôme qui intéresse l’ostéopathe que la cause qui la provoque.
  • Une Science qui englobe les connaissances anatomiques, physiologiques, biomécaniques, et biologiques relatives au rétablissement et à la préservation de la santé.

“L’ostéopathie est l’art de diagnostiquer et de traiter, par la main, les dysfonctions de la micro mobilité des tissus du corps, qui entraînent des troubles fonctionnels pouvant perturber l’état de santé” (ROF)