Depuis le décret d’application publié en mars 2007 suite à la légalisation de l’exercice de l’ostéopathie le 4 mars 2002, il n’est pas nécessaire de voir son médecin avant une prise en charge ostéopathique. Les ostéopathes sont des praticiens de première intention.

Toutefois, sur demande de votre ostéopathe une attestation d’absence de contre-indication médicale peut vous être nécessaire dans les cas suivants:

  • Manipulations du crâne, de la face et du rachis chez le nourrisson de moins de 6 mois.
  • Manipulations des cervicales.
Avant de consulter un ostéopathe, dois je voir mon médecin traitant ?